Construction d’une maison en bois

Beaucoup de personnes optent actuellement pour des maisons en bois du fait de pouvoir y créer un environnement écologique et sain, tout en assurant la gestion des ressources naturelles et en protégeant l’environnement. La maison, qui est une sorte de protection des personnes qui y habitent, peut devenir source de maladies comme l’allergie, surtout si les matériaux utilisés nuisent à la santé. C’est la raison pour laquelle certains acteurs effectuent des bio-construction pour les maisons. Pour ce faire, il faut se pencher sur plusieurs détails :

  • La gestion des déchets engendrés par la construction, ainsi que des détritus existants déjà sur le chantier
  • L’analyse après reconnaissance du terrain à construire
  • L’intégration de la forme à l’environnement autour
  • L’architecture correspondant aux cahiers de charge et à l’habitat des habitants
  • Le bilan énergétique de la construction
  • L’utilisation des énergies durables et renouvelables
  • L’utilisation d’éco-matériaux sans effets secondaires pour la santé, fournis par la nature
  • L’amélioration du cadre de vie et de l’habitat grâce à une ossature en bois
  • L’utilisation de matériaux efficaces et sécurisés (par exemple le rabot électrique)

Un mûr préfabriqué en bois

constructionUn isolant thermique extérieur évite les ponts thermiques sur les mûrs. Si vous choisissez du bois lasuré ou du bois teinté pour le bardage, vous pourrez bénéficier d’une garantie de plus de 10 ans. Profitez également de logements plus élaborés grâce à ces ossatures en bois à la fois chaleureux et nobles, et d’une maison très dure, pouvant durer des années et des années, pouvant résister aux diverses catastrophes naturelles comme les séismes.

Quelques chiffres-clés d’une entreprise leader en construction en bois

Une entreprise leader dans le domaine de la construction de maison en bois a sorti une statistique. Selon lui :

  • 99% des matériaux utilisés sont issus de recyclage ou bio-sourcés : le bardage douglas, le fibre de bois, l’ouate de cellulose et le bois d’ossature en épiacé
  • Tous les matériaux peuvent devenir sources d’énergie en fin de leur vie
  • 107 kg ou 73% de CO2 sont stockés par le bardage douglas.

Les impacts cellulaires des éco-matériaux

Cette dernière partie de l’article se focalisera sur les impacts cellulaires des éco-matériaux. Selon les experts :

  • Le bois n’est aucun cas nocif, du fait de l’absence de chlore, de cuivre, de chrome et d’arsenic
  • Par ailleurs, l’ouate de cellulose est un antifongique

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *